Dans cette page, retrouvez l'histoire et les monuments de la commune 

Au carrefour du tourisme de la Flandre Française et Belge, ce beau village est né en ? On en parle déjà en 1067 on l’appelait alors la seigneurie de Peene ou de Pienne. PEENE, en vieux Flamand, tire son nom d’anciennes graminées qui poussaient sur ses rives.

 

 Notre blason, d’argent à 5 fusées rouges de gueules accolées en bande, est issu des armoiries de Maximilien-Ghislain DE LOUVERVAL, qui obtint, en septembre 1786, l’érection de NOORDPEENE en Marquisat sous le nom de LOUVERNAL.

 

La croix de Guerre avec étoile de bronze en dessous, a été attribuée  au village le dimanche 3 septembre 1950 par Max LEJEUNE, secrétaire d’Etat aux forces Armées « Guerre », ainsi que la Citation à l’ordre du régiment pour le rôle héroïque joué lors de la guerre 39/45.

 

 

 

Reconstruit au XV siècle (ce château n’est pas ouvert au public)

 

Au sommet de la toiture se trouve la date de 1766 et en 1993 elle fut restaurée.

 

Datant du XII siècle, ils sont en pierre de Tournay  ou d’Ecaussines

 

Erigé en 1865, il commémore l’importante bataille de 1677 ou la victoire française a entraîné le rattachement d’une partie de la Flandre à la France.

 

 

L’église Saint Denis  fut  rebâtie au XIV siècle, une partie reconstruite a XVI siècle avec une flèche hexagonale. Durement touchée par la bataille de Val-de-Cassel en 1677 et le tremblement de terre du 18 septembre 1692 fit tomber la flèche provoquant de graves dommages. Elle fut reconstruite après 1694 avec un toit en dur, pour remplacer le toit de chaume. De 1894 à 1928 l’église fut reconstruite dans un esprit néogothique, la flèche autrefois située au centre de l’église, se trouve au-devant des 3 nefs.